RANOWASH: Ambohimiarivo : Quand la pandémie du COVID-19 conduit à l’utilisation des latrines équipées de Fly proof et DLM à l’extérieur

RANOWASH: Ambohimiarivo : Quand la pandémie du COVID-19 conduit à l’utilisation des latrines équipées de Fly proof et DLM à l’extérieur

Photo Ambohimiarivo
Dans la commune d’Ambohimiarivo, dans le hameau d’Ambohimena, les habitants ont toujours ignoré les conséquences de l’insalubrité. Mobilisés et sensibilisés aux différentes approches avec le projet RANO WASH, les constructions des latrines ont été effectives, mais les gens les utilisent rârement car c’est une commune réputée pour la pratique de la défécation à l’air libre. Les techniciens d’appui de RANO WASH font face à un grand dilemme car la population têtue, a du mal à utiliser les latrines pour leurs besoins. La pandémie a changé les habitudes des villageois Cependant, depuis l’apparition de l’épidémie COVID-19, les villageois sont devenus attentifs sur la propreté. Une rumeur est née et prétendu que c’était la prolifération des mouches qui est le vecteur de ces virus. Suivant cette rumeur, les techniciens accompagnateurs de RANO WASH ont ajouté que quiconque ayant des latrines à fosse couverte auront de la chance de ne pas contracter la maladie. Convaincus de cette possibilité, les habitants ont réagi et ont adopté la confection du couvercle de la fosse accompagnée d’un DLM à l’extérieur des latrines. « A partir ce jour notre hameau restera toujours propre et il sera loin du Covid-19 et d’autres éventuelles maladies » rajoute un notable de ce petit village d’Ambohimiarivo. A titre de reconnaissance, un père de famille a remercié le Technicien d’Appui du projet RANO WASH en disant que sans son intervention, ils ne seraient pas au courant de la lutte contre ce fléau.